VIDEO DE M. FÉLIX ANOBLÉ

MINISTRE DE LA PROMOTION DES PME

MOT DU MINISTRE DE LA PROMOTION DES PME

La mondialisation a fait des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC), un facteur incontournable de développement et de mutation socio-économique.

L’Internet et d’autres Technologies de l’Information et de la Communication constituent aujourd’hui des ressources modernes essentielles à l’essor de l’économie numérique.

Les TIC sont désormais au cœur de notre univers et ont impulsé de nombreuses révolutions dans plusieurs secteurs de la vie en société tels que la facilité d’accès aux informations, la vulgarisation du savoir, la participation aux débats et aux faits de société. C’est pourquoi, toute nation qui ambitionne émerger ne peut omettre de donner une place de choix aux TIC dans sa stratégie de développement.

La Côte d’Ivoire, à l’instar de ces pays au développement économique fulgurant, a su percevoir l’opportunité de s’approprier les Technologies de l’Information et de la Communication et de faire d’elles un véritable levier de son développement économique et social. Pour y parvenir véritablement, notre pays a amorcé, depuis quelques années déjà, un véritable projet de restructuration de son univers politique, juridique, économique et social. Des actions fortes ont été posées à cet effet ; on peut noter, notamment :

  • la création d’une zone franche dédiée au TIC (VITIB / ZBTIC) ;
  • l’infrastructure de transmission continentale par satellite (RASCOM) ;
  • l’interconnexion à l’International avec du très haut débit (SAT3, WACS, ACE, etc.) ;
  • la construction d’un réseau de fibre optique sur toute l’étendue du territoire national.

Au-delà de ces projets d’importance capitale initiés par le Gouvernement, plusieurs textes visant à encadrer et à organiser le secteur des Technologies de l’Information et de la Communication ont été adoptés. Ces textes ont pour but de favoriser l’implantation des TIC, à une large échelle, au sein de la population et plus encore de généraliser leur utilisation dans tous les secteurs d’activités particulièrement en ce qui concerne les Petites et Moyennes Entreprises (PME).

Dans une Afrique où les difficultés qui minent le développement des PME sont de diverses natures, il me semble que les TIC sont au cœur de toutes les solutions envisageables. En effet, les TIC représentent de façon indéniable des outils de compétitivité et de performance pour cette catégorie d’entreprises. C’est pourquoi, je salue le choix du thème central de cette 8ème édition des Journées Nationales Promotionnelles des PME (JNPPME 2019), à savoir : « Les TIC et le développement des PME : Enjeux, Défis et Stratégies ».

Ce thème, d’une actualité saisissante, permettra aux différents acteurs de tous les niveaux, de débattre sereinement des différentes problématiques choisies par le Comité Scientifique. Aujourd’hui, des actions vigoureuses de vulgarisation des TIC dans le secteur des PME constituent une nécessité absolue. Le Gouvernement a déjà pris et continuera de prendre toute sa part dans l’évolution technologique des PME ivoiriennes. C’est une exigence.